Le mémoire

La rédaction d’un mémoire est l’activité de recherche principale du profil recherche de la maîtrise. Un mémoire peut soit présenter une recherche originale susceptible d’être publiée dans une revue scientifique, soit faire état d’une façon nouvelle d’aborder certains problèmes en relation avec les questions, les enjeux ou les impacts environnementaux, soit développer une technique d’intervention spécifique.

Les objectifs du mémoire

Le caractère multidisciplinaire du programme conduit à la rédaction de mémoires qui couvrent une grande diversité de sujets et d’approches. Néanmoins tous visent les mêmes objectifs : le développement des capacités de recherche, d’argumentation ou de discussion, de synthèse et de rédaction ; l’apprentissage des méthodes de la discipline ou des disciplines pertinentes; et la démonstration d’une capacité d’effectuer un travail de manière soutenue et autonome. De plus, il est important que le mémoire reflète une bonne capacité de problématisation ainsi qu’une compréhension fine du contexte multidisciplinaire des questions environnementales.

Le mémoire doit aller au-delà de la démonstration d’une réflexion originale ou d’un ensemble de connaissances sur un sujet donné pour s’avérer être le révélateur d’un réel potentiel au plan de le recherche et l’accomplissement professionnel. Il est donc important de garder à l’esprit la contribution supplémentaire qu’apporte cet exercice à l’appréciation que tout employeur (qu’il soit un groupe de recherche, un institut de recherche public ou privé, une entreprise, un bureau d’étude ou une administration) se fera des capacités intellectuelles et de travail de la candidate, du candidat, sur la base de ce document et des circonstances de son élaboration.

Le projet de mémoire

Un mémoire réussi se prépare soigneusement. Il est plus facile de rédiger un mémoire lorsqu’on possède une bonne idée de ses objectifs et de la démarche de recherche générale. Il est donc essentiel que l’étudiante, étudiant soit convaincu de l’intérêt de son sujet et possède une idée claire des tâches à accomplir.

Le projet de mémoire vise donc à aider à réfléchir sur son sujet et à organiser son travail. C’est sans doute l’aspect le plus important d’un processus qui permettra l’acquisition d’outils qui serviront toute la vie professionnelle. Le comité de programme a décidé lors de la dernière modification de souligner l’importance de cet exercice en créant deux cours spécifiques de soutien à cette activité (ENV 7610|Processus d’élaboration d’un projet de recherche et ENV 7605 |Projet de mémoire) et en exigeant la rédaction et l’approbation de projets de mémoire substantiels.

Même si un mémoire de maîtrise n’est pas une thèse de doctorat, les techniques acquises préparent à ce dernier ou à toute recherche originale. Le projet de mémoire vise à faciliter la recherche et la rédaction du mémoire. Le temps consacré au projet ne doit pas être perçu comme un retard mais comme l’étape cruciale d’un processus qui fera gagner du temps par la suite.

Le projet de mémoire est un document d’une quinzaine de pages (bibliographie exclue) comprenant une brève description du sujet de mémoire, un état de la question (ou problématique générale), un exposé de la problématique spécifique et des objectifs du mémoire, des hypothèses ou questions spécifiques, des indications sur la méthodologie qui sera utilisée, un calendrier de travail ainsi qu’une bibliographie détaillée.

Le projet de mémoire sera évalué par la directrice, le directeur de l’étudiante, étudiant. L’approbation se fera à partir de la grille d’analyse contenue dans le Formulaire d’évaluation du projet de mémoire. Le projet doit démontrer que l’étudiante, étudiant est en mesure de mener à bien la recherche projetée. Le texte doit être concis, rédigé dans une langue claire et présenté suivant les normes de présentation.

Le cours ENV 7610|Processus d’élaboration d’un projet de recherche, prépare l’étudiante, étudiant à rédiger le projet de mémoire qui sera déposé, généralement à au trimestre d’été suivant la première inscription.

Le contenu du mémoire par article
  • Page titre, résumé et pages liminaires (table des matières, remerciements, etc.)
  • Chapitre d’introduction

Doit faire la mise en situation du sujet du mémoire au moyen d’une revue de littérature sur les notions, concepts et enjeux pertinents et présenter la question de recherche abordée ainsi que l’organisation du mémoire. Les références citées dans le chapitre d’introduction doivent être présentées dans une section « bibliographie ou références » à la fin du chapitre d’introduction ou dans un bibliographie générale qui intègre les références du chapitre d’introduction et de conclusion.

  • Chapitre (s) sous forme d’article

Un ou des chapitres peuvent être rédigés sous forme d’article. Le format comporte un résumé, une introduction, une section consacrée aux méthodes, les résultats, une discussion et les références au(x) chapitre(s). Les tableaux et figures associées à chaque chapitre sont présentés à la fin du ou des chapitre(s)

  • Chapitre de conclusion

Ce chapitre dresse une synthèse des résultats de la recherche ainsi que des nouvelles questions, hypothèses ou enjeux qui en découlent. Les références citées dans le chapitre de conclusion doivent être présentées dans une section « bibliographie ou références » à la fin du chapitre de conclusion.

  • Annexes

Les annexes sont présentées à la fin du mémoire

La forme du mémoire

Les normes de présentation du mémoire peuvent être consultées ici . L’impression recto-verso est fortement recommandée.

Le dépôt du mémoire

La procédure de dépôt du mémoire est détaillée ici.

La procédure d'évaluation du mémoire

Après le dépôt du dossier complet, la direction diffuse les copies auprès des personnes qui agiront comme évaluateurs. Ceux-ci ont alors 2 mois pour évaluer le mémoire.

Lorsque toutes les évaluations sont reçues au secrétariat, une note synthèse est donnée. L’étudiante, étudiant est informé par courriel de récupérer au secrétariat (PK-2610) les commentaires et demandes de modification. Les notes individuelles des évaluateurs sont confidentielles.

L’étudiante, étudiant dispose alors de 2 mois (modifications mineures) pour déposer son texte corrigé au secrétariat en 2 copies non reliées avec les formulaires « Autorisation de reproduire », « Approbation des corrections » et « Liste contrôle de présentation » reçus avec les corrections, dûment signés par sa directrice, son directeur de recherche. Il revient à l’étudiante, l’étudiant de remettre une version finale du mémoire à sa directrice, son directeur de recherche.

Dès réception du texte corrigé ainsi que du formulaire d’approbation signé, la démarche est complétée, à moins d’une demande de modifications majeures. Dans le cas de modifications majeures, l’étudiante, étudiant dispose de 6 mois pour déposer sa version corrigée. L’étudiante, étudiant doit aussi se réinscrire à la maîtrise pour au moins 1 ou 2 trimestres.

La confidentialité

Le mémoire, une fois approuvé, est public et pourra être consulté par toute personne qui en fera la demande, sauf pour toute partie dont l’étudiante, étudiant, qui en est l’auteur, aura signalé l’aspect confidentiel (Règlement 8 , art. 11.2.5)

Institut des sciences de l’environnement (ISE)

Une unité multidépartementale et multifacultaire qui anime la vie académique et coordonne la concertation interdisciplinaire, dans un esprit d’ouverture, de collégialité et de liberté académique.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut des sciences de l’environnement
Pavillon Président-Kennedy
Local PK-2610
201, avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec)  H2X 3Y7