Cours de terrain

Le cours UQAM-NORD (années impaires) est donné en alternance avec le cours UQAMAZONE (années paires).

UQAM-Nord

Sujets de pointe en sciences de l’environnement – ENV956b
Environnement et développement dans les zones frontières:  Le cas du moyen-nord québécois

Cours de doctorat en sciences de l’environnement ouvert aux étudiantes, étudiants de la maîtrise

Le principal objectif d’UQAM-NORD est de permettre aux étudiantes, aux étudiants de développer des aptitudes à dégager des solutions concrètes à des problématiques complexes ainsi que de développer une réflexion sur le développement territorial tout en œuvrant au sein d’équipes multidisciplinaires et interinstitutionnelles.

Plus spécifiquement, les objectifs du cours sont :

  • Étudier les impacts des activités humaines et du développement régional sur le milieu;
  • Discuter de la gestion économique et des stratégies de développement durable pour le Nord du Québec;
  • Développer une vision systémique des problématiques environnementales de la région;
  • Comprendre le fonctionnement des écosystèmes boréaux.

Ces objectifs seront atteints par le biais de rencontres sur le terrain avec des représentantes, des représentants de communautés locales, des acteurs oeuvrant dans le domaine de l’énergie, des mines et de la foresterie, des changements climatiques, etc., de même que des chercheures, des chercheurs. Dans ce séjour d’une durée d’environ deux semaines, les étudiantes, les étudiants, au cours d’un trajet de Montréal à Kuujjuarapik, participeront notamment à des visites de mines, de grands projets hydroélectriques, à des rencontres au sein de communautés autochtones et avec des ONGs environnementales. De cette façon, les participantes, les participants pourront confronter leurs acquis académiques à la réalité du terrain et ce, dans un contexte idéal de découvertes et de rencontres.

Pour plus d’informations
Exemples de plan de cours

UQAMAZONE

Sujets de pointe en sciences de l’environnement – ENV956a
Environnement et développement dans les zones frontières : Le cas de l’Amazonie brésilienne

Cours de doctorat en sciences de l’environnement ouvert aux étudiantes, étudiants de la maîtrise

Il s’agit d’un cours multidisciplinaire appliqué portant sur les milieux biophysiques de l’Amazonie et sur les enjeux sociaux en relation avec le besoin de concilier la conservation et le développement de cet environnement.

Plus spécifiquement, les objectifs du cours sont :

  • Comprendre le fonctionnement des écosystèmes amazoniens;
  • Aborder l’évolution naturelle et anthropique des milieux tropicaux;
  • Observer l’impact des activités humaines et du développement régional sur le fonctionnement des écosystèmes amazoniens;
  • Discuter de la gestion et des stratégies adaptées au développement durable de l’Amazonie;
  • Favoriser les échanges culturels et intellectuels entre les étudiantes, les étudiants québécois et brésiliens.

Ce cours intensif se déroule durant un séjour de deux semaines en Amazonie brésilienne, tant en milieu rural (vallées de la rivière Tapajós et du fleuve Amazone) qu’à Belém (rencontres avec des représentantes, des représentants de grandes institutions amazoniennes œuvrant en recherche, en intervention et en planification). Chaque thématique est abordée par une mise en situation théorique puis par des exemples concrets lors des excursions. En plus des professeures, des professeurs québécois et brésiliens, plusieurs personnes ressources œuvrant en Amazonie interviennent durant le cours, permettant de dresser un portrait global des problématiques sociales et environnementales de ce milieu. De nombreuses rencontres sont également prévues avec des représentantes, des représentants des populations riveraines de l’Amazone et du Tapajós (agriculteurs et pêcheurs).

Pour plus d’informations
Plan de cours

ENV773M Environnement, Développement et Patrimoine: Québec-Cuba

Ce cours vise à développer des compréhensions sur une approche intégrée de gestion environnementale dans le contexte de lieux patrimoniaux, qui tient compte à la fois des préoccupations de protection de l’environnement, de valorisation de sites historiques et de développement communautaire. Il a également comme objectif d’exercer à une analyse critique d’une telle approche dans une perspective culturellement contrastée et comparative dans les contextes de sites patrimoniaux de Montréal et de Cuba. Il s’intéresse aux sites patrimoniaux de Montréal et de Cuba. Il privilégie les approches interdisciplinaire et expérientielle, la méthode de cas et une pédagogie de terrain.

Plus précisément, il se propose d’explorer :

  • Les enjeux socio-environnementaux urbains et périurbains dans un contexte de ville portuaire et de ville rurale à fortes composantes patrimoniale et touristique;
  • Les enjeux et défis de mise en œuvre d’une approche de gestion intégrée environnement-patrimoine-développement communautaire dans la planification urbaine et périurbaine en contexte portuaire et rural;
  • La mise en œuvre d’une diversité de stratégies complémentaires d’un développement urbain et périurbain intégral qui privilégie une telle approche.

Il s’agit d’un cours intensif qui comporte un séjour de terrain de deux semaines (fin mai-début juin) dans les sites patrimoniaux UNESCO de La Havane et de la vallée de Viñales et une visite de terrain de l’arrondissement historique du Vieux Montréal. Des activités préparatoires (revue de littérature, ateliers de travail en équipe) et de suivi (ateliers de bilan-synthèse) sont prévues. Les étudiantes, les étudiants seront invités à une analyse critique à partir d’une étude de cas comparative Québec-Cuba.

Offert dans le cadre de la maîtrise en sciences de l’environnement et soutenu par un partenariat interuniversitaire Québec-Cuba, ce cours est aussi ouvert aux étudiantes, aux étudiants d’autres programmes d’études supérieures et aux étudiantes, aux étudiants libres.

Ce cours sera offert pour la première fois en 2017, année des célébrations du 375e anniversaire de la fondation de Montréal, se joignant aux efforts de valorisation historico-patrimoniale de la ville et aux réflexions sur les enjeux de protection de l’environnement, de qualité de vie de la population et de développement touristique qui sont soulevées par les acteurs qui se penchent sur ce moment historique de la ville.

Institut des sciences de l’environnement (ISE)

Une unité multidépartementale et multifacultaire qui anime la vie académique et coordonne la concertation interdisciplinaire, dans un esprit d’ouverture, de collégialité et de liberté académique.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut des sciences de l’environnement
Pavillon Président-Kennedy
Local PK-2610
201, avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec)  H2X 3Y7